• NICARAGUA - Playa Marsella

    Comme on nous a conseillé de passer la frontière de bonne heure, on quitte Libéria très tôt a 7h30 on arrive à peñas blancas on doit d'abord faire les formalités de sortie du Costa Rica,  payer la taxe adéquate avant, c'est juste dommage que le pseudo guichet où on paye soit à 500m des douanes et aucunement indiqué. 

    Heureusement,  un vieux monsieur en fauteuil roulant que j'avais aidé dans le bus, m'indique qu'avant de faire la queue au guichet il me faut payer la taxe. Bref, même s'il y a déjà pas mal de monde, cette formalité est terminée en 20mn. On suit ensuite un long chemin de 500 m en terre avec des grillages de chaque côté et des hommes majoritairement qui proposent de changer des dollars US en cordobas, monnaie du nicaragua, dont les habitants sont les nica comme on les appelle ici. Puis on arrive à un second guichet, où l'on doit cette fois-ci s'acquitter d'une taxe communale de 1 us$, puis d'une taxe d'entrée au nicaragua. Là encore, je fais la queue à un guichet après 20mn d'attente c'est à mon tour et le douanier m'indique que je ne suis pas au bon guichet.  Heureusement qu'à l'entrée des bâtiments y'a des douaniers qui te demandent ce que tu veux, je me mets à douter sérieusement de mon espagnol,  qui jusqu'à présent ne m'a pas joué de mauvais tour.  Bref,  je refais la queue à ce nouveau guichet et 1/2h après,  j'ai mon visa pour 90 jours... Alors après on rentre dans la dimension du harcellement total. Mais, j'y suis préparé mentalement,  je reste soft et très polie pour dire non à toutes les propositions qui nous sont faites, du taxi en passant par le change, la bouffe, un hôtel,  un bus... Ça grouille autour de moi, que je n'aime pas ça.

     On a décidé avec bili de nous rendre a playa marsella,  moins touristique et où l'on peut nager (youpîiiiiii) et faire du surf, manger du poisson...bref farniante totale. Mais il faut y aller, elle se mérite cette plage. On sait qu'il nous faut prendre un bus puis descendre à un intersection, la virgen (la vierge) facile à retenir pour nous rendre à san juan del sur puis de là,  un taxi. Avec tous ces taxi drivers, on leur demande leur prix pour nous amener directement là bas. Prix négocié, pas de galère et 1h nous sommes à playa marsella.  pouah trop super le lieu, pas de touristes ou presque, que des nicas qui terminent de fêter la semaine sainte en dansant, l'océan pacifique nord s'étale devant mes yeux, l'horizon à perte de vue, ça me manquait.  Direct, une fois nos affaires posées dans l'une des 2 chambres seulement que possède notre hôte, j'enfile mon maillot de bain,  et je plonge dans l'eau chaude de l'océan,  je me régale de nager à nouveau.  notre hostal est juste au pied de la plage, grande chambre, salle de bain aménagée avec goût,  pierre er ciment et coquillages,  hammac, grand faré avec vue sur la mer. Le paradis n'est pas loin... Les couchers de soleil sont grandioses et les 3 jours passés ici m'ont reconnectés avec l'océan,  que c'est bon.

     

    Marche de san juan del sur  coucher de soleil Playa Marsella  Playa Marsella

    NICARAGUA - Playa Marsella  Bus nicaragua  coucher de soleil Playa Marsella 1

    Playa Marsella bois et coucher de soleil


  • Commentaires

    1
    Nono
    Mercredi 4 Juin 2014 à 04:43

    Bravo Valoo bouge et vit ta passion !!! continues à nous montrer ce que tu vois c'est toujours sympa de savoir ce que font les copines aventureuses !!!


    milles bisous du marin

    2
    Elen
    Dimanche 22 Juin 2014 à 01:32

    Cela fait du bien de se poser et de farnienter un peu ! T'as du adorer te remettre à nager en mer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :